Les Médiums – La Médiumnité

Révélations de Jésus Christ reçues par Bertha Dudde :

Dangers des communications psychiques | 5 février 1956

Aux hommes il est présenté comme Vérité beaucoup de choses qui ont été accueillies du monde spirituel dans l’état médiumnique. Et vous soutenez avec conviction souvent des enseignements parce que vous êtes convaincus de ne pas pouvoir être instruit faussement par ce monde. Et vraiment de tels enseignements peuvent être d’un grand désavantage pour vous, parce que vous n’êtes alors plus en mesure d’accueillir la pure Vérité. Ce qui est reçu par la voie médiumnique, oblige toujours à la plus grande prudence, et ceci doit toujours de nouveau vous être dit. Parce que seulement rarement l’atmosphère dans laquelle se trouve le recevant, est assez pure pour qu’elle soit irradiée de Lumière et puisse repousser les forces adverses. Car seulement alors la pure Vérité peut être transmise par des voies psychiques. Les pensées des hommes qui entourent le recevant déterminent aussi les déclarations qui sont faites par la voie médiumnique. Le recevant s’en est remis à leur volonté et maintenant il est dominé par un monde étranger. Seulement la plus extrême pureté de ceux qui l’entourent ne permet pas à l’anti-spirituel d’approcher, cependant dès qu’un homme de ce groupe laisse se lever en lui une pensée erronée qu’il a soutenue jusqu’à présent, il rappelle ces êtres qui veulent aussitôt renforcer son erreur, parce que maintenant ils ont accès à ce cercle, chose qui ne peut pas se produire si tous les présents sont animés seulement du désir pour la plus pure Vérité et se donne totalement à Dieu et à tout ce qui est Lumineux. Mais cette volonté refusera vite la réception psychique, parce que les hommes demanderont maintenant consciemment à Dieu l’éclaircissement, la Vérité, et ils refuseront de relâcher leur volonté, un transport dans l’état de transe n’est alors plus possible, parce que Dieu exauce vraiment une telle sérieuse demande de l’apport de la Vérité et choisit dans ce groupe un domestique auquel Il peut transmettre Sa Parole dans l’état conscient. Toute communication médiumnique ne doit pas être refusée, car parfois des êtres de Lumière emploient aussi cette possibilité pour obtenir le contact avec les hommes dont ils espèrent pouvoir établir un intime contact qui rend possible la transmission de la plus pure Vérité. Mais ces réceptions médiumniques doivent toujours coïncider avec la Parole de Dieu qui est reçue dans l’état conscient. Mais souvent surgiront des différences qui ont pour motif des opinions différentes, parce que de telles réceptions médiumniques sont évaluées très haut. Des êtres de Lumière s’exprimeront toujours en harmonie, ils annonceront toujours la Vérité de Dieu. Et chaque déviation doit être sérieusement examinée, si et jusqu’où l’entourage ou le recevant médiumnique lui-même était auparavant compénétré de l’opinion qui était contraire avec la Parole transmise consciemment. Il existe seulement une Vérité, et celle-ci procède de Dieu Lui-Même, même lorsqu’elle est transmise par des êtres de Lumière. Et là où il y a la Vérité, il n’existe pas de contradiction. Mais il existe beaucoup d’opinions différentes, et il existe différentes sources où les hommes puisent. Mais il y a seulement une Source qui est la Source de la Vie c’est celle que Dieu a ouverte. Lui-Même répand son Esprit dans le cœur des hommes qui se préparent comme vases pour le Courant de l’Esprit. Cette préparation est une œuvre consciente, un travail sur l’âme, une transformation dans l’amour, qui est la condition pour que l’Esprit divin agisse. Mais un homme qui n’a pas encore déroulé cette transformation peut aussi recevoir par la voie médiumnique, s’il libère sa propre volonté et si une volonté étrangère prend possession de lui. Et comment est formée cette volonté étrangère cela est déterminé par l’ambiance à travers le degré de maturité des âmes. Chaque homme réveillé spirituellement se défendra contre la réception médiumnique parce qu’il reconnaît le danger qui s’y cache, et le plus profond désir pour la Vérité remplit toujours un homme spirituellement réveillé. Mais un médium qui a un haut degré de maturité, sera bien vite capable d’accueillir consciemment les messages, et ceux-ci ne seront jamais en contradiction avec la pure Parole de Dieu qui s’écoule de la Source de la Vie que Dieu Lui-Même s’est ouverte. Soyez attentifs lorsque vous découvrez des contradictions et examinez l’origine des enseignements qui la contredisent. Et si c’est votre volonté d’être dans la Vérité, vous réussirez aussi à conserver la clarté lorsque vous demandez à Dieu Lui-Même Son Assistance, lorsque vous Lui soumettez chaque doute, chaque question et voulez toujours seulement être instruit à juste titre de façon à pouvoir soutenir convaincus Lui et seulement le Vrai, la Vérité de Dieu. Amen

Êtres médiums – « Libère-nous de tout mal …. » | 18 juin 1948

La fréquentation directe avec le Royaume spirituel peut avoir lieu lorsque les forces spirituelles sont appelées par la pensée ou dans la prière, car la transmission du bien spirituel est toujours un acte de la libre volonté où les bonnes forces doivent agir, tandis que les forces mauvaises cherchent à exclure la volonté de l’homme pour lui imposer l’orientation de leur volonté, ce qui est ensuite le cas lorsqu’un homme se donne à elles par sa propre volonté, c’est-à-dire lorsqu’il s’en remet dans un état inconscient à ces forces qui sont loin de la Vérité. Les hommes qui ont été frappés par les forces obscures doivent maintenant se recommander dans un état conscient à l’amour et à la Grâce de Dieu, implorer Sa Protection et Son Assistance contre les êtres qui l’oppriment et invoquer les esprits de Lumière qui prennent particulièrement soin de lui et qui restent proches de lui. Ces appels des êtres bons leur donnent maintenant le droit de l’assister, et alors les forces obscures sont impuissantes. La volonté humaine est trop faible pour résister lorsqu’il s’agit d’hommes qui ont le talent de médiumnité, c’est-à-dire qui s’ouvrent au monde de l’au-delà et à ses influences, qui se sentent donc attirés par des êtres invisibles. Ces forces ont une influence particulière sur leur corps, que maintenant elles prennent en possession, dès que la volonté de l’homme renonce à sa résistance. Cette prise de possession du corps a pour conséquence, que la faculté de penser diminue, que l’homme se trouve comme dans un état de rêve et qu’il n’agit maintenant plus selon ses propres idées, mais selon celles de la force qui le domine totalement comme le veut cet être spirituel. Dans le corps c’est donc d’une certaine manière une autre âme, tandis que son âme dort et du fait de cet état de veille elle ne peut plus se rappeler de rien de ce que l’homme a prononcé ou fait. Durant ce temps l’homme n’a pas de responsabilité, parce que les forces spirituelles sont plus fortes que lui, malgré cela lui-même doit se protéger contre cette violation par des forces obscures, en se donnant aux êtres bons et même à Dieu Lui-Même, en priant toujours : « Libère-nous de tout mal ….». Parce que c’est un mal lorsque l’homme est dominé par ces forces spirituelles et que ses pensées et ses actes ne sont plus vraiment les siens, mais lui ont été transmis par un pouvoir d’une forte volonté. Les forces mauvaises doivent toujours être repoussées, parce qu’elles se trouvent à proximité constante et cherchent à exploiter chaque occasion qui s’offre ensuite lorsque l’homme qui cherche mentalement le Royaume spirituel n’établit pas d’abord le lien avec Dieu et donc est sans Protection lorsque les forces de l’obscurité l’oppriment. L’Appel à Jésus Christ contre l’ennemi des âmes doit toujours précéder chaque contact spirituel, alors homme n’a pas à craindre de tomber dans les mains des forces mauvaises, parce que d’innombrables êtres de Lumière entendent l’appel et accourent, pour agir en mode protecteur et en enseignant, et alors l’accès aux forces mauvaises est refusé parce que le Nom Jésus Christ bannit tous les êtres qui sont contre Lui, tandis qu’il donne plus de Force à ceux qui sont pour Lui et prononcent Son Nom pleins de respect. Amen

Fréquenter le Royaume de l’au-delà | 1 novembre 1956

Toutes les conditions doivent être présentes si vous voulez entrer dans un contact béni avec le Royaume spirituel, si vous-mêmes voulez obtenir une conquête spirituelle et prêter une collaboration voulue par Moi avec les êtres de Lumière dans le Règne spirituel qui est tourné vers la libération d’âmes non mûres. Tout contact avec l’au-delà qui est établi sans ces conditions est un danger pour vous-mêmes, comme aussi pour les âmes dans l’au-delà qui ne sont pas encore mûres. Tant qu’un homme pense de façon terrestre il aura peu le désir d’établir un contact spirituel. Mais s’il le fait, alors ce sont seulement des questions terrestres qui le poussent à cela, dans l’espoir de recevoir une réponse. La volonté d’avoir un contact avec le Royaume de l’au-delà lui permet maintenant aussi l’accès aux êtres de l’au-delà, parce qu’il s’ouvre, peu importe de quelle manière il le fait, soit mentalement ou bien même avec des moyens auxiliaires terrestres, lorsqu’il visite des réunions spirites ou bien s’il se laisse instruire au moyen d’un médium. Mais un tel contact ne lui procurera aucune bénédiction, il est pour lui plutôt un grand danger dont il ne peut pas être averti assez sérieusement. Parce que les esprits immondes qui s’approchent de lui maintenant vous effraieraient si vous pouviez les voir avec vos yeux corporels. Et ces esprits immondes prennent possession de l’homme, ils répondent à ses questions, mais toujours seulement comme cela correspond à leur état obscur, et ils cherchent à l’enchaîner toujours davantage à la matière, à laquelle eux-mêmes sont encore attachés comme ils l’étaient sur la Terre. Gardez-vous de tels contacts, parce qu’ils vous tirent en bas, même lorsque avec celui-ci vous arrivez à la foi dans la continuation de la vie de l’âme après la mort. Parce que ces esprits ne vous pousseront pas à faire un travail sur vous-mêmes pour l’amélioration de l’âme, et dans leurs discours ils se contrediront souvent, avec cela vous pouvez facilement reconnaître que vous avez à faire à des esprits immondes. La première condition pour un contact béni avec le monde spirituel est le fort désir pour la Vérité, la poussée intérieure pour recevoir la Vérité d’êtres qui sont dans la connaissance, car seulement un tel savoir a pour contenu du spirituel. Donc à ces êtres il ne doit pas être posé des questions terrestres, lorsque leur appel se manifeste. De tels contacts avec le monde spirituel peuvent procurer beaucoup de bénédictions, même lorsqu’au début ils ont lieu par des moyens auxiliaires terrestres ou bien au moyen de médium, parce qu’avec certitude il mène vite à un contact spirituel que Je vous recommande à tous, parce qu’alors vous avez choisi la voie sûre pour être toujours guidé et instruits par Moi au moyen de Mon Esprit, parce que chaque être de Lumière qui vous instruit sur Mon ordre vous mènera aussi à la connaissance de la façon dont vous pouvez arriver à la perfection. Votre volonté, votre état de maturité, votre degré d’amour seront toujours déterminants dès qu’un contact est établi avec le monde spirituel, parce qu’en fonction de celui-ci des êtres semblables s’approchent de vous. Vu que vous les hommes vous êtes tous encore faibles, vous devez même craindre l’apparition de tels êtres et donc vous devez d’abord vous recommander à Moi, pour que Je vous protège d’eux. Et cette demande sera toujours la meilleure protection, parce que celui qui établit la connexion avec Moi au travers d’un tel contact peut être certain que cela ne sera jamais à son détriment. Mais seulement très rarement ce sont des questions spirituelles qui font chercher aux hommes le contact avec le monde de l’au-delà. La curiosité de savoir comment vont les choses dans ce Royaume, les contacts personnels avec les défunts et les conseils désirés sont de loin le motif de leur intérêt, et même s’ils ne subissent pas de dommages directs dans leur âme ils n’en tirent que peu d’avantage puisque les résultats satisfont plus les sens que l’âme. Le monde spirituel est en contact constant avec la Terre et ses habitants, et il cherchera avec toutes ses Forces à conserver tout contact sérieux ou bien à l’augmenter. Et donc Je bénirai chaque homme qui boucle un tel lien sérieux afin qu’il puisse agir sur les hommes et sur les âmes dans l’au-delà dans le sens le plus avantageux. Mais Je mettrai en garde à la plus grande prudence les hommes qui voudraient se procurer seulement un regard dans des régions qui leur sont encore interdites. Parce qu’ils peuvent arriver facilement à s’en remettre au pouvoir de forces dont ils auront des difficultés pour s’en libérer, tandis que par contre ceux qui désirent la Vérité, qui tendent sérieusement peuvent tranquillement marcher sur ce pont, parce que les justes messagers vont à leur rencontre, ils leur garantiront leur protection et leur transmettront une Lumière qui leur est adaptée. Amen