La prière du Notre Père

Le Notre Père multidimensionnel | 13 février 1843 | Extrait du recueil Cadeaux du Ciel 2 (Jacob Lorber) :

En version audio

C’est une bonne idée, car elle vient d’en haut ! Je veux donc aussi ajouter la bonne lumière. Mais si A. H.-Z. aurait eu plus confiance en moi, alors il aurait accueilli la bonne lumière en même temps que la pensée. Pour que vous puissiez écrire et donner de Moi ce que, pour recevoir de Moi, A. H.-Z. n’a pas encore le courage de la confiance. Alors, vous écrivez : Le Notre Père en référence à “l’amour. “Notre Père”. Puisque le Père en Lui-même est le seul Amour éternellement infini, qui est en Lui-même la Vie fondamentale et donc aussi la Vie de toutes les créatures et de préférence des hommes, alors le “Notre Père” équivaudra à dire combien : notre Amour, ou notre Vie ! “Que vous êtes au ciel !” Mais puisque le “Ciel” en lui-même et pour lui-même n’est autre que la Vie du Père en Lui-même, qui est l’Amour actif ou la Parole vivante de Dieu dans l’homme, alors “Que tu sois au Ciel” équivaudra à dire : que Toi, Amour éternel, Tu demeures dans Ton Amour d’où tout est parti ! “Que ton nom soit sanctifié”. Ce que cela signifie est certainement trop facile à expliquer ! – Quel est donc le nom de l’Amour éternel ? – Le seul éternel appelé “Père”. Mais si l’Amour et le Père sont une seule et même chose et que “sanctifier” ne signifie rien d’autre que : aimer le Père de son amour actif, alors “que Ton Nom soit sanctifié” ne signifiera rien d’autre que : Bien-aimé sois-Tu, Père, quel Amour éternel de la part de nous les hommes, Tes enfants, de manière active, c’est-à-dire de manière vivante, toujours et éternellement sans interruption ! “Que ton règne vienne !” – Qu’est-ce que le Royaume de Dieu ? – C’est ça, le paradis ! Mais comme le “Ciel” signifie la Substantielle de l’Amour, parce qu’il est l’actif, donc il signifie aussi la réalité vivante de l’Amour qui s’exprime dans l’activité, alors “Que Ton Règne vienne” sera équivalent à dire : Père, c’est-à-dire : Tu es l’Amour éternel, viens à nous, c’est-à-dire : Deviens notre seule puissance d’action ou notre vie entière ! “Que ta volonté soit faite dans les cieux comme sur la terre.” – Quant à cette cinquième prière, elle n’est en réalité qu’une consolidation de la quatrième. Car quelle est la volonté de l’amour ? – Il s’agit en effet de l’Amour actif lui-même. “Au ciel” signifie : substantiel en soi, c’est-à-dire dans son propre domaine d’action égal à lui-même. Par conséquent, cette prière peut aussi sonner pour l’esprit de cette façon : Père ! c’est-à-dire : Amour ! Votre Amour actif devient aussi substantiellement actif dans notre vie (qui est comprise comme “Terre”) ou dans notre amour que Vous êtes substantiellement actif en Vous-même ! Parce que “en toi-même” signifie : “au ciel”, c’est-à-dire dans ton amour actif, c’est-à-dire dans ta vie : En toi en tant que père – ce qui ressort déjà de ce qui a été dit plus haut. “Donnez-nous aujourd’hui notre pain quotidien !” Cette prière n’est, une fois de plus, qu’une consolidation encore plus grande des précédentes. En fait, on entend par “pain” le fait de faire l’amour activement. Avec “quotidien”, le parfait se l’approprie. – La prière peut donc aussi signifier : De nous, qui venons de Ton Amour, Ton Amour actif pleinement en notre possession, c’est-à-dire : Fais que notre amour devienne pleinement Ton amour, deviens pleinement Ton Père et fais que nous soyons pleinement Tes enfants, c’est-à-dire : Fais que nous soyons pleinement un avec Toi, c’est-à-dire : Remplis-nous de Ton Soi et laisse-nous être Ta saturation ! “Et pardonnez-nous nos offenses !” Cette prière n’exprime, une fois de plus, qu’un désir plus vivant que les précédents. En fait, il est dit que le Père doit supprimer totalement l’amour de soi de l’homme, qui est temporairement donné à chaque homme comme sa propre vie – et avec cela il doit rendre tout Son Amour actif dans l’homme. – Alors l’Esprit pourrait aussi dire : Père, prends-moi le monde et crée le Ciel en moi ! “Comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous sont redevables.” Cette phrase démontre la mesure active dans laquelle la prière ci-dessus doit être accomplie en l’homme – et elle pourrait signifier spirituellement comme ceci : Père ! Faites que Votre Amour actif ne devienne nous que dans la mesure où nous faisons sortir de nous-mêmes, par Votre Amour en nous, le monde ou la mort ! ou : Père, renaissons selon Votre Amour, car Votre Amour devient plus puissant en nous et nous faisons avec Lui plus de place en nous pour l’acceptation complète de Votre Royaume, du Ciel ou de Votre Amour actif ou de Votre Vie ! “Et ne nous laissez pas succomber à la tentation !” Encore une fois, cette prière n’est en soi qu’une assurance encore plus forte que la précédente. En fait, “Ne nous laissez pas succomber à la tentation” ne dit rien d’autre : Ne nous laisse pas dans notre propre amour ou dans le monde, c’est-à-dire : ne nous laisse pas être industrieux sans Ton Amour actif en nous, c’est-à-dire : sans le Ciel en nous ! – Alors ne laissez pas notre amour hors du vôtre seul ! “Mais délivre-nous de tout mal ! Amen.” Et dans la dernière prière, il n’y a rien de plus que le désir, la volonté ou la demande vivante qui affirme pleinement tout ce qui a été dit pour obtenir ce qui a été dit dans la prière précédente comme dans toutes les autres, et cela équivaut à dire : Père ! Fais-nous de manière décisive, complètement libérés de nous-mêmes et deviens Toi en nous complètement tout en tout, c’est-à-dire : Toi, Amour unique, éternel, actif, réduis à néant tout notre amour [de nous-mêmes] et deviens Toi seulement notre amour, c’est-à-dire : Fais-nous complètement un avec Toi ! C’est donc le véritable sens céleste du Notre Père ! – Il faut bien y réfléchir ! Il s’agit en fait d’un don d’amour absolument précieux du plus haut des cieux ! – Vous comprenez ? ! Amen.


Le Notre Père en référence à la « Lumière » :


Communiquez ici à Ans. H.-Z. que cette pensée n’est plus aussi bonne et aussi pure que la première. En fait, le nombre ordinal est déjà erroné, car au point 2, ce n’est pas la “Lumière” qui vient, mais la “Vie”. – Mais si quelqu’un a cette Prière du plus haut des Cieux, c’est-à-dire du seul Amour, alors il l’a déjà dans la mesure la plus suprêmement parfaite.  Comment peut-il vouloir l’avoir dans une mesure encore plus imparfaite ? Mais puisqu’il est déjà dit : “Tout ce que vous demandez au Père en mon nom, il vous le donnera, alors je dois aussi vous donner ce que vous demandez. Et donc, écrivez cette Prière dans la lumière qui vient de la Lumière, mais écrivez-la sans autre “illumination”, car la lumière n’a pas besoin d’illumination. “Notre lumière de toute lumière ! Toi qui habites dans Ta Lumière, comme une seule Lumière de toute lumière, Ta Splendeur éternelle et rayonnante est reconnue par notre nuit et notre jour, par notre fief trois eaux comme la seule vraie ! O toi, lumière unique de toute lumière, éclaire notre existence terrestre en elle-même sombre ! Puisse le pouvoir de Ton Rayon agir sur la Terre, dans notre forteresse et dans toutes nos eaux avec autant de puissance et d’intégrité, comme Tu le fais en travaillant éternellement en Toi-même dans la pleine puissance infinie de la Lumière ! Satisfais, ô Lumière éternelle de toute lumière, notre terre, notre forteresse et toutes nos eaux de Ton émanation rayonnante toute-puissante, afin qu’elle soit animée d’herbes riches en graines, de prairies et d’arbres et les eaux de toutes les espèces de poissons et autres animaux nobles et l’air de toutes sortes d’oiseaux ! O Lumière de toute lumière, réduis toutes les ténèbres au néant et fais naître sur notre forteresse et sur la Terre aride, le Soleil, la Lune et les étoiles, afin que nous puissions voir les signes du jour et de la nuit, des temps et des années ! Réduis donc au néant la nuit et la grande obscurité de notre Terre, comme nous le reconnaissons sur notre forteresse et sur nos eaux avec l’aide de la Lumière que Tu as déjà placée au début sur notre forteresse, quand Tu as dit : “Que la lumière soit ! Oh, conduisez-nous avec droiture dans la nuit de notre Terre ! Ne laisse pas Ton Rayon s’affaiblir sur la forteresse du Ciel au centre de notre Soleil, ne laisse pas notre sol devenir infructueux et ne laisse pas l’herbe et les arbres sans graines ! Et ne troublez pas nos eaux, afin qu’elles ne périssent pas tous les poissons et tous les animaux nobles, qu’elles ne polluent pas l’air, qu’elles ne tuent pas tous les oiseaux et n’étouffent pas tous les animaux de notre Terre. Oui, Lumière de toute lumière, fais-nous comme Toi, afin que nous puissions briller comme Ta Lumière et être avec Toi une splendeur rayonnante et ne pas redevenir une nuit et une obscurité sans Toi ! Amen.” Vous voyez, c’est comme ça que sonne la prière “Vers la lumière” ! – Mais celui qui l’a dans l’Amour, il l’a dans un sens absolu, qui en soi reste éternellement le même, inchangé, tandis que la Lumière parcourt éternellement et infiniment des Chemins larges, que personne ne pourra jamais parcourir complètement.  Alors ne vous en tenez qu’à l’Amour ; vous aurez alors tout ensemble comme en un seul endroit ! Comprenez bien cela ! Amen.

Le Notre Père en référence à la « Vie » :


“Notre vie de chaque vie qui vit éternellement dans sa vie ! Deviens de nous des hommes vécus dans l’accomplissement de ta Parole et en toute humilité et amour pour toi ! Ta vie vient à nous et en nous ! Que Ta Vie soit notre vie, comme en Ton Soi, donc aussi en nous, afin que nous soyons parfaits, comme Toi, Vie de toute vie, art parfait dans Ta Vie ! Donne-nous Ta Vie et remplis-nous toujours de la plénitude de Ta Vie ! Mais prenons d’abord notre vie d’épreuve ; tout comme nous portons en nous le grand désir d’en être privés, car elle est pleine de tout égoïsme et donc pleine de mort. À l’avenir, ne nous laissez pas dans cette vie de procès, afin qu’elle ne nous apporte pas la mort. Prends, ô Vie de toute vie, loin de nous cette vie d’épreuves et remplis-nous de Ta Vie ! Amen.” Tout cela est à discerner dans les textes : “Soyez parfaits comme le Père qui est aux cieux est parfait” et : “Celui qui aime sa vie la perdra, mais celui qui la fuit la gardera”. Cette prière est donc une véritable prière de vie et sera bien prise en compte en tant que telle dans la vie ! Amen.


Le Notre Père en référence à la “Force”:


Le terme “force” est trop inexpressif. En fait, une force existe en toute chose selon son espèce. Mais celle qui découle de l’Amour et de la Vie n’est pas seulement une Force vivante, mais c’est une énergie productive ou opératoire qui est le but de l’Amour et de la Vie qui en découle. Ainsi, la Prière ne peut pas être récitée en force seule, mais certainement en “force” active et peut donc sonner comme cela : Ô Force éternelle de l’amour et de toute vie, qui est aussi toute notre vie et toute notre force, Toi qui es vraiment et éternellement actif dans Ton infinie Sphère d’action ! Sois aussi notre pleine force pour toujours selon notre amour pour Toi et notre vie à partir de Toi et en Toi ! Ô, vivifie-nous selon Ta plénitude ! Laissez-nous être aussi proactifs en vous en nous que vous l’êtes en vous toujours et éternellement ! Remplissez-nous et renforcez notre faiblesse ! Réduisez-la à néant, tout comme nous voyons humblement en nous notre propre nullité et notre lassitude totale ! Oh, ne nous laisse pas dans notre faiblesse, dans laquelle nous agissons comme des morts, mais remplis-nous tous de Ta force unique, véritable, vivante, afin qu’avec elle nous puissions être actifs d’une manière qui Te plaise toujours et éternellement ! Amen.” On peut le déduire des paroles : “Sans moi, tu ne peux rien faire”. – “Je suis la vigne, vous êtes les sarments”, “Il n’y a de pouvoir nulle part ailleurs qu’en Dieu seul”, et “Vous n’auriez aucun pouvoir sur moi s’il ne vous était pas donné d’en haut”, et d’autres versets similaires. De là, on peut bien comprendre ce qui est vraiment en jeu dans Ma Prière. – Comprenez donc cela aussi très bien, et aussi avec toute la force active ! Sinon, la Prière sacrée vous apportera peu de fruits et donc peu du “Pain quotidien” ! – Alors, observez toujours cela de la manière la plus vivante ! Amen.


Le Notre Père en référence à l’Ordre:


Dites-le à A. H.-Z. : Cet “Ordre” vient rester ici très désordonné. En fait, l’Ordre est le résultat final de l’Amour, de la Vie et de leurs conséquences ! – Mais je veux lui donner [cependant aussi dans cette interprétation] la Prière. Mais il peut le commander en lui-même ! Alors, vous écrivez : “Ô Ordre éternel qui es en Toi éternel, éternel ! Que la vie que tu nous as donnée soit ordonnée en nous, afin que, ô Ordre éternel, nous vivions nous-mêmes dans l’Ordre, fidèlement, en parfaite imitation de toi ! Par conséquent, laissez-la couler en nous comme une puissante Lumière ! Sois ici notre seul chemin de vie, comme Tu es en Toi pour l’éternité ! Deviens, ô toi, Ordre éternel, pleinement actif en nous comme dans notre vie ! Devenez le seul pain qui rassasie notre esprit !  Réprime en nous notre grand désordre comme nous reconnaissons en nous ce désordre selon Ta Miséricorde ! Ne nous laissons pas nous enfoncer dans le bois et chercher la bonne sortie dans la nuit ! Ne laissez pas le soleil s’assombrir, ne prenez pas la lueur de la lune et ne laissez pas les étoiles tomber du ciel, afin que nous ne puissions jamais trouver le bon chemin pour sortir de la forêt dense.  Mais Toi, Ordre éternel, guide-nous, dans Ton saint Ordre, comme le plus brillant Soleil de midi et du matin, hors de l’épaisseur de la forêt de notre propre désordre qui est le grand “mal” ! Amen.” On peut le déduire du texte : “Celui qui entend Ma Parole et agit en conséquence, c’est celui qui M’aime ; c’est vers lui que Je viendrai et que Je Me manifesterai à Lui. Et des ruisseaux d’eau vive couleront de ses reins”. C’est ce que dit la Prière dans l’Ordre, dans laquelle il y a la perfection de l’homme ou la renaissance complète de l’esprit. Et c’est ce que l’on observe encore une fois de manière très particulière ! Amen.

Le Notre Père en référence à la Liberté:


En ce qui concerne la “liberté” en soi, c’est donc un bon concept.  C’est seulement que ce concept est équivalent à la synthèse de la vraie Vie d’Amour en pleine possession de la Sagesse pure et profonde, qui seule rend toute vie vraiment libre, tout comme le Fils ou le Verbe ou la Vérité rend vivant l’homme qui les a reçus, c’est-à-dire activement, vraiment libre. Par conséquent, la Liberté, la Sagesse, la Lumière, la Vérité, le “Fils” ou l’éternel “Verbe” divin sont tout à fait une seule et même chose. Par conséquent, quiconque prie dans la Parole [vivante], prie aussi dans la vraie liberté vivante. Il est donc inutile de continuer à écrire cette prière, car, tout comme dans le livre, elle se trouve aussi dans la Parole vivante. Mais pour que A. H.-Z. l’ait pour sa compréhension, alors je veux le lui donner dans cette version aussi ! Alors, vous écrivez : “Notre liberté d’habiter dans Ta liberté éternelle ! Que vous soyez reconnus comme tels par nous, les hommes, dans toute notre humilité ! Venez à nous et en nous, éclairés pour toujours et de façon vivante ! Rendez-nous totalement libres, comme vous l’êtes éternellement en vous-même ! Sois pour nous le Pain quotidien vivant comme une véritable saturation de l’esprit pour la Vie éternelle parfaite en Toi !  Délivre-nous de notre esclavage qui est notre péché, tout comme nous aspirons nous-mêmes sincèrement à Ta Parole, et comme nous, en tant que frères, nous libérons les uns des autres par Ta Grâce ! Ne nous laissons jamais tomber dans la captivité du mensonge, de la nuit et de toute tromperie, mais délivre-nous de tout mal par Ta Parole vivante ! Amen.”  On peut le déduire dans toute la plénitude de la Parole de Dieu, notamment à partir du texte : “La Vérité vous rendra vraiment libres”. – En fait, cela signifie cette Prière dans la vraie “Liberté”.

Le Notre Père en référence à la “Vérité”:


Puisque la “Vérité” est en soi la plus vraie et la plus réelle des Libertés et qu’elle rend donc aussi tout complètement libre, cette Prière dans la “Vérité” est donc aussi complètement ce qu’elle est dans la “Liberté”. Car celui qui prie dans la pleine Vérité, il prie aussi dans la pleine Liberté. Et celui qui prie dans la vraie Liberté de l’Esprit, il prie aussi dans la Vérité la plus complète et peut donc dire :  “Notre Vérité éternelle, Toi qui habites éternellement libre en Toi ! Puissiez-vous être reconnus par nous, hommes de la Terre, comme tels en tout amour et toute humilité ! Venez éternellement nous éclairer, nous et en nous ! Rendez-nous vraiment libres, comme vous l’êtes en vous-même !  Sois Toi pour nous tous comme le Pain quotidien vivant pour une véritable saturation de l’esprit pour la Vie éternelle, parfaite, libre en Toi !  Délivre-nous de notre esclavage, qui est la nuit et la mort de notre péché, tout comme nous aspirons sincèrement à Ta Parole et comme nous, en tant que frères, nous rendons libres les uns les autres par Ta Grâce en nous !  Oh, ne nous laissons jamais tomber dans la dure captivité de la nuit, du mensonge et de toute tromperie, mais rends-nous tous vraiment libres par Ta parole vivante et sainte, toujours et éternellement ! Amen.” Quiconque récite cette prière de cette manière, il prie en esprit et en vérité, c’est-à-dire lorsqu’il prie en même temps de et dans un amour vivant – sinon, ce n’est qu’un bavardage vide de lèvres qui n’a aucune valeur devant Moi. – Tout cela est également bien compris ! Amen.